La masturbation féminine

masturbation

Eh oui, messieurs, vous n’êtes pas les seuls à avoir recours au plaisir solitaire. Les femmes sont plus discrètes (ou pas) sur cette pratique, et quand elles veulent du plaisir, elles en prennent à fond.

Pratiquer la masturbation

Cette pratique sexuelle consiste à se donner du plaisir par la stimulation des parties génitales et des zones érogènes de manière généralement solitaire.
On utilise alors les mains et des jouets sexuels, tels des godemichets, vibromasseurs…

Longtemps considéré comme un péché aujourd’hui la masturbation est une pratique normale et reconnue par les sexologues. Même si, dans certains pays ou religion, la masturbation est encore perçue d’un mauvais œil.

La masturbation se réalise de différente façon :

  • Seul : c’est ainsi qu’elle est le plus fréquemment pratiquée. C’est une activité autoérotique que l’on fait en solitaire.
  • Réciproquement : En couple chacun stimule les parties génitales de son partenaire. On peut appeler ceci masturbation mutuelle ou réciproque. On le pratique généralement en guise de préliminaire avant un rapport sexuel.
  • En groupe : Vous pouvez vous masturber avec d’autres personnes, sous le regard de chacun. On parle de masturbation en groupe lorsque plusieurs personnes sont réunies et se masturbe côte à côte.

3 conseils pour se faire plaisir

On fait durer le plaisir : installez-vous confortablement, coupez votre portable et assurez-vous une tranquillité. Allongez-vous et humidifiez vos doigts avec votre salive, une huile ou un lubrifiant. Commencez alors par caresser votre clitoris.
Variez le rythme, résistez à la tentation d’accélérer la cadence, profitez de l’instant et de la force de l’excitation qui monte en vous. Continuez les mouvements circulaires, et une fois au bord de l’orgasme, introduisez un doigt ou deux dans votre vagin. Une fois, sur le point de jouir stimulez votre clitoris jusqu’à la jouissance au rythme qui vous plaira.

On a deux mains, et on les utilise : Il serait dommage de ne pas se servir de la seconde main pendant qu’une s’occupe de votre clitoris. Utilisez la seconde pour vous caresser les seins, pincer vos tétons. Ou encore, placez vos doigts de chaque côté du clitoris pour le faire vibrer pendant que les doigts de la seconde caressent directement votre bouton de plaisir.

On utilise un sex-toy : allongez-vous sur le dos, et placez un coussin entre vos jambes, et commencent les mouvements de va-et-vient. Utilisez un vibromasseur pour stimuler votre clitoris, la sensation est différente de vos doigts. Vous pourrez être surpris par ce plaisir intense. Ou alors, utilisez-le pour pénétrer votre vagin. Là encore, n’oubliez pas que vous avez deux mains.

La masturbation, et au-delà

Aujourd’hui, près de 68% des femmes disent se masturber ! Savez-vous qu’en plus du plaisir sexuel, la masturbation est source de bienfaits physiques ?

Figurez vous que la masturbation (féminine ou masculine) offre des vertus non négligeables. Il serait alors dommage de s’en priver.  Voici quelques exemples de ce que la masturbation peut vous apporter en plus du plaisir sexuel.

Anti stress : Elle aide à se détendre après une dure journée de travail par exemple. C’est une bonne alternative à la pause café et cigarette. 39 % des Américaines avouent se caresser pour se détendre. Durant la masturbation, notre cerveau libère de l’endorphine. Cette hormone apporte une sensation de bien-être, et une fois à l’orgasme, la dose d’endorphine est telle, que l’on est instantanément bien.

Ça nous aide à dormir : Dis comme ça ce n’est pas très vendeur et pourtant. La masturbation combat l’insomnie. Les femmes qui se caressent avant de coucher dorment mieux que d’autres. Ceci est dû aux endomorphines de notre cerveau, ces hormones favorisent l’endormissement.

Ultra rapide : Entre deux rendez-vous, avant la douche (ou pendant). La masturbation se pratique souvent seule et son avantage est que c’est un plaisir rapide. En moyenne il suffit de 4 minutes aux femmes pour attendre la jouissance.

C’est bon pour la santé : L’endorphine à plus d’un tour dans son sac. En plus d’êtres garants de bien-être, cette hormone à d’autres vertus. Elle a également un côté analgésique, qui permettrait de lutter contre la migraine.
En plus de ça, une étude aurait prouvé que la masturbation augmente le taux d’œstrogène dans notre corps. Celle-ci est un excellent rempart contre les troubles cardiaques et plus encore.

 

Je suis certaine qu’en dehors de ces points vous trouverez bien d’autres avantages à la masturbation. Alors, dorénavant n’hésitez plus et faites-vous plaisir lorsque l’envie vous prend.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 + 18 =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.