Intensifier son orgasme grâce à la respiration

Intensifier son orgasme grâce à la respiration

Souvent négligée, la respiration joue un rôle fondamental pendant les rapports sexuels. Elle a un impact sur l’orgasme et permet de garder une érection, retarder l’éjaculation et doper les sensations durant la jouissance. Cet article vous explique pourquoi bien respirer va intensifier l’orgasme et améliorer l’expérience sexuelle.

Pourquoi la respiration influe sur l’orgasme ?

Si vous essayez de retenir votre souffle au summum de votre rapport sexuel, vous n’allez pas avoir d’orgasme. Avec la respiration, l’oxygène va remplir votre corps et stimule ainsi le flux sanguin.

S’il n’y a pas une bonne respiration, votre afflux sanguin diminue. Sachez que la circulation du sang s’impose si vous souhaitez avoir un excellent orgasme. Elle sert à gonfler l’organe génital (clitoris) et à le rendre plus sensible. Il est donc judicieux de s’entraîner à bien respirer avant de jouir si vous souhaitez intensifier vos sensations et votre orgasme.

En outre, la manière de respirer va avoir un impact sur l’orgasme. En effet, une respiration profonde permet de :

  • Stimuler la qualité des sensations et des érections : Grâce à la respiration oxygène et à l’oxygénation, l’afflux sanguin au niveau des parties génitales s’améliore.
  • Évacuer les tensions : Avec la respiration profonde, les hormones du stress et de la nervosité comme l’adrénaline ou le cortisol seront neutralisées.
  • Occasionner une sensation de bonheur : La respiration profonde stimule les hormones du bien-être comme la dopamine, la sérotonine ou l’endorphine.
  • Amplifier l’orgasme : grâce à la respiration lente et profonde, les contractions orgasmiques seront plus nombreuses et plus intenses.

Comment faire pour atteindre et décupler l’orgasme par le souffle ?

Vous devez vous entraîner si vous souhaitez atteindre et augmenter votre orgasme par la respiration.

Vous pouvez commencer par vous masturber. Inspirez un peu plus longtemps pour connaître le changement de vos sensations. Toutefois, faites attention à ne pas y aller trop fort. Lorsque vous commencez à sentir un mal de tête ou des fourmillements, arrêtez immédiatement et respirez normalement. Sachez que vous pouvez vous évanouir ou faire une hyperventilation. Essayez de respirer par la bouche et par le nez et accentuez votre souffle. Lors de l’inspiration, assurez-vous de laisser libre votre abdomen et soufflez jusqu’à ce que votre ventre se détende. Lorsque vous sentez que vous allez jouir, tâchez d’amplifier un peu plus vos inspirations et expirations. L’objectif est de stimuler l’oxygénation par la respiration profonde. En vous entraînant à respirer naturellement et profondément, votre expérience sexuelle s’améliorera.

En outre, il existe d’autres méthodes pour contrôler votre respiration pendant le rapport sexuel. Il y a, par exemple, la respiration abdominale qui permet de relaxer l’ensemble de vos muscles, de gérer votre excitation et de diminuer votre stress. Pour assurer son efficacité, inspirez durant 5 secondes et expirez 5 secondes.

Il y a également la respiration thoracique qui intensifie votre puissance musculaire. Si vous respirez très longtemps pendant vos ébats, vous faites durer votre plaisir et retardez votre éjaculation. Faites une pause si vous sentez que la jouissance arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

treize − quatre =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.