Les nouvelles rencontres amoureuses

rencontres amoureuse et covid

Cette période d’isolement massif que nous connaissons ces derniers mois ne fait que de souligner à quel point les célibataires aimeraient faire des rencontres, au-delà du numérique. Mais la situation sanitaire ne permet pas pour le moment de faire des rencontres sans crainte. On voit alors apparaitre un nouveau niveau de confiance à avoir lors d’un rendez-vous. Comment faire de nouvelles rencontres ?

Faire confiance à un(e) inconnu(e)

Au-delà du fait de se demander comment faire de belles rencontres en général, en ce moment les célibataires se demandent comment faire confiance à ce ou cette partenaire potentiel. Font-ils suffisamment attention ? La réponse est difficile à obtenir avec certitude lorsque l’on rencontre une personne.

Ceci ajoute un stress supplémentaire à la rencontre et ce malgré les nombreux messages, ou photos échangés auparavant. Le passage IRL, pour un vrai rendez-vous est devenu un moment que de nombreux célibataires repoussent ou repoussaient de peur pour leur santé. Il semblerait toutefois que la vaccination massive permette d’alléger ce poids afin que certains se rencontrent enfin.

Après tout, il est toujours difficile d’évaluer le risque de faire des choses simples comme faire ses courses. Déterminer quand il est sécuritaire de toucher votre date (le cas échéant) peut sembler terrifiant. Rédiger une réponse à un texte demandant « Qu’avez-vous fait aujourd’hui ? » est un défi lorsque vous n’avez pas quitté la maison depuis une semaine.

Avoir des premiers rendez-vous via FaceTime ou être déçu lorsque vous découvrez que la personne que vous aimez est à une fête (son profil disait qu’il n’était pas sortie afin de respecter la distanciation sociale) ne fait que de s’ajouter au poids des rencontres pendant la pandémie. Il y a aussi la pression accrue selon laquelle laisser quelqu’un dans votre espace personnel a des implications sur votre santé et celle des personnes avec qui vous vivez.

Les rencontres sont elles vraiment plus difficiles ?

Ce n’est pas un secret, la vie de manière générale est devenu plus compliquée. Mais est ce que ceci a vraiment eu un impact sur les rencontres amoureuses ?
Certes, la pandémie à compliqué les relations sexuelles entre inconnu de manière majeure. Mais en dehors du sexe, les rendez-vous étaient-ils plus passionnant avant ? J’en doute !

Une étude américaine mené sur 4860 personnes révèle que les personnes pensaient que les rencontres étaient déjà compliqué avant la Covid. D’après l’étude, 47% disent que les fréquentations sont plus difficiles qu’il y a 10ans, tandis que la technologie à rendu certains aspects des rencontres plus faciles pour beaucoup.Et 67% des participants à l’étude disent que leur vie amoureuse se passe « pas trop mal » ou « pas bien du tout ».

La recherche met en évidence toutes sortes d’autres informations intéressantes avant la pandémie, telles que des attitudes différentes sur des sujets tels que l’ envoi de nus, la rupture par SMS et si vous pouvez ou non sortir avec quelqu’un avec des convictions différentes. Les statistiques sont intéressantes – les gens ont des opinions fortes (et contradictoires) sur les rencontres et les relations – mais elles mettent en évidence ce que la plupart des célibataires savent déjà : il est difficile de trouver des personnes avec lesquelles vous vous connectez et encore plus difficile de maintenir la connexion assez longtemps pour commencer une relation .

Il est tentant de fermer les yeux et de se rappeler ce que c’était que de se tenir la main et de se toucher lors d’un premier rendez-vous. La nostalgie est une forme très fiable de soins personnels, mais vous auriez intérêt à vous souvenir également de toutes les fois où vous vous êtes peut-être traîné à un rendez-vous après le travail même si vous étiez trop fatigué (« parce que vous ne savez jamais »). Il est utile de se rappeler les heures passées assis en face de quelqu’un qui monologue pendant 13 minutes, pendant que vous regardiez la glace fondre dans votre cocktail et que vous vous demandiez si vous aviez ou non gaspillé une « tenue parfaite » à ce rendez-vous. Se souvenir du bien et du mal nous rappelle que nous sommes toujours là pour survivre et que nous sommes capables de faire face aux défis, aux triomphes et aux déceptions qui se présentent à nous, dans les fréquentations et au-delà.

Peut-on oser faire des rencontres ?

Si vous ne pouvez pas vous précipiter pour un rendez-vous IRL en raison de la distanciation sociale, vous pouvez apprendre à vous connaître par téléphone et par chat vidéo. Cela signifie également que vous n’avez pas nécessairement à vous habiller ou à adhérer à certaines des conventions de rencontres les plus strictes, ce qui ne sert qu’à vous aider à être plus authentiquement vous-même.. De plus, Horsham-Brathwaite dit que la pandémie a interrompu notre tendance à vivre en pilote automatique. Puisque nous devons ralentir et penser intentionnellement à à peu près tout ce que nous faisons et partout où nous allons, nous avons la possibilité de repenser nos routines et de doubler les choses que nous aimons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 + huit =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.