Job de rêve : testeuse de sextoys

Testeuse de sextoys

Voici pour vous un métier pour le moins insolite. Il est des métiers les plus inattendus, et pourtant ! Testeuse de sextoys, ça existe vraiment. Cela peut vous paraître inédit, il n’en est rien. C’est un job de plus en plus répandu.
Les sujets autour de la sexualité sont de moins en moins tabous et la pratique n’est pas en reste. En couple ou solo, tout est bon pour se donner du plaisir et pratiquer le sexe à sa manière. Alors adeptes du godemiché ou autres instruments coquins, vous êtres peut être passé(e)s à côté du métier de vos rêves. Mais comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, ici, on vous dit tout sur ce métier pour le moins intéressent.

Testeuse de sextoys, comment ça se passe ?

Bloguer(se), Instagrammeur(ses) ou Youtubeur(se), de plus en plus de créateurs de contenus se livrent sur la sexualité, mais aussi sur l’utilisation d’accessoires de plaisirs. Et si à tout hasard vous pensez à une reconversion, sachez que les offres ne manquent pas. En effet, pour répondre de façon adapter aux besoins sexuels de tous, l’univers des sextoys se démocratise et n’hésite pas à prendre conseils auprès de sa clientèle. Une stratégie qui convient sans aucun doute aux amoureux du sexe et de ces petits joujoux de plaisir.

Que fait une testeuse de sextoys ?

Tester des sextoys ne se résume pas à mettre des objets dans les parties génitales ou érogènes. En effet, ce travail demande du professionnalisme. La personne sera amenée à bien décrire les ressentis et rédiger un compte-rendu du matériel testé, tant sur les points positifs que négatifs. Vous aurez aussi parfois à faire une comparaison avec les produits présents sur le marché.

Les sensations, la texture, l’ergonomie, les fonctions ou encore l’étanchéité, sont tout autant de paramètres à évaluer. Ce qui est sûr, c’est que chaque seconde passée au travail sera un moment de pur plaisir.

Les avantages

Si vous êtes un adepte des plaisirs sexuels, ce métier ne présente quasiment que des avantages pour vous. En effet, hormis ces séances de travail qui flirtent avec l’érotisme, chaque produit livré (Plug, godemichet, vibro… etc) vous appartient définitivement. Vous recevez, en plus des cadeaux, des invitations à des soirées de plaisirs.

Le salaire est tout aussi attractif, avec un montant oscillant entre 1200 à 1700 € pour 2 à 3 jours de travail par semaine et 10 à 15 produits à tester par mois.

Devenir testeuse de sextoys

Des entreprises comme LoveWoo ou Soft Love, qui sont des sociétés spécialisées dans la fabrication d’accessoires intimes qu’ils commercialisent directement dans leurs sex-shops, lancent parfois des appels à candidatures. Leurs offres sont assez alléchantes, un PC et un Smartphone sont mis à disposition et le test de leurs produits peut se faire aussi bien en solitaire qu’en couple, sans aucune restriction.

D’autre part, ces grandes boîtes font aussi appel aux  influenceu(ses)rs ou blogueu(ses)rs spécialisé(e)s dans la création de contenus sur la sexualité, pour tester ou promouvoir leurs produits intimes via des pubs rémunérées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quinze + quinze =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.