Au secours il est bien monté !!!

Si pour la plupart des hommes avoir un gros pénis est souvent une fierté, pour les femmes, ce n’est pas toujours une bonne chose en soi. En effet, un pénis de gros calibre pourrait causer quelques désagréments quand on est mal préparée. Comment faire alors pour avoir une vie sexuelle normale sans avoir à supporter à chaque fois la douleur? Pour trouver des réponses à cette question, lisez cet article jusqu’à la fin.

Commencez par déterminer la cause de votre douleur

Les causes de la douleur lors d’un rapport sexuel peuvent être multiples. Ainsi, pour que vous puissiez mieux vous préparer, essayez d’abord de connaître ce qui peut en être l’origine.

Les causes physiques

Si vous avez toujours eu mal en faisant l’amour avec votre partenaire, quelle que soit l’ambiance, c’est-à-dire même quand vous êtes bien excitée, il est fort possible que la douleur ne provienne pas de la taille de son pénis. Une infection, une endométriose ou une autre maladie de votre organe génital pourraient en effet occasionner des douleurs lors d’une relation sexuelle. Ainsi, n’hésitez pas à consulter un médecin pour en être sûr.

Les causes morales

Pour celles qui ont subi des agressions sexuelles auparavant, il est tout à fait normal de ressentir de la peur au moment de faire l’amour, surtout si le sexe de leur partenaire est assez gros et impressionnant. Si vous faites partie de ces femmes, essayez d’en parler avec votre homme pour que vous puissiez trouver ensemble la solution adéquate. Votre état d’esprit pouvant beaucoup influer sur votre libido.

Améliorez les préliminaires

Les préliminaires jouent un rôle essentiel durant les relations sexuelles. Ils sont non seulement agréables et procurent beaucoup de plaisirs, mais aussi importants pour stimuler vos sens et ainsi vous préparer efficacement pour la pénétration.

La relaxation corporelle

Les préliminaires sont une occasion pour vous de vous détendre entièrement. En effet, plus votre corps est relaxé, plus votre muqueuse vaginale est souple pour laisser entrer le pénis. Vous pouvez le croire, même le plus gros des verges pourra passer. Pour vous aider à y parvenir, n’hésitez pas à faire preuve d’imagination, comme utiliser des sextoys et accessoires érotiques pour augmenter l’excitation par exemple. Vous pouvez même choisir des vibromasseurs de taille croissante pour mieux assouplir l’entrée de votre vagin. Il y a aussi le Nuru massage qui est un excellent moyen pour vous détendre et vous relaxer au maximum avant de passer au rapport sexuel proprement dit.

La lubrification

Si vous êtes bien détendue, vous serez naturellement bien lubrifiée, enfin si vous n’avez pas de problème particulier de ce côté. En effet, avec l’âge par exemple, les femmes ont de plus en plus de mal à sécréter le lubrifiant naturel au niveau du vagin. Dans ce cas, il ne faut pas forcer les choses au point d’en souffrir, utilisez plutôt un lubrifiant. De nos jours, il existe un large choix de produits lubrifiant.

Adoptez les bons gestes

Une fois bien détendue, vous pouvez enfin passer à la prochaine étape. Si son pénis vous semble trop gros pour vous, essayez d’adopter les bons gestes pour faciliter la pénétration.

La position

Le choix de la position sexuelle est très important quand on a affaire à un sexe de gros calibre. Ainsi, il ne faut pas hésiter à essayer les positions du Kâma-Sûtra les plus insolites et les plus audacieuses si cela peut vous mettre à l’aise. L’idéal serait même de choisir celles qui vous permettent de mieux contrôler les mouvements de va-et-vient de votre partenaire. De cette manière, la profondeur, la vitesse et l’angle de pénétration se feront en fonction de vos propres envies et désirs. Cette prise de contrôle de votre part ne le laissera pas non plus indifférent, au contraire. Cependant, faites quand même attention pour qu’il ne jouisse pas trop vite.

La pénétration

Ensuite, il y a le mode de pénétration. Pour commencer, demandez-lui d’y aller très doucement, surtout si son sexe a une largeur assez imposante. Vous pouvez aussi le faire vous-même si vous avez peur d’avoir mal. Dans tous les cas, commencez toujours par des mouvements de va-et-vient lents pour mieux préparer le terrain. Puis, quand vous sentirez la température et l’excitation monter en vous, vous pourrez accélérer la cadence pour des ébats plus torrides.

 

Quoi qu’il en soit, n’ayez pas peur de lui parler de ce que vous ressentez durant le rapport sexuel, si vous avez mal ou s’il y a une position particulière qui vous met mal à l’aise. Bref, ne négligez pas la communication.

Avez-vous déjà eu cette expérience ? Comment l’avez-vous vécue ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 + treize =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.