Sexualité : Qu’est-ce que le consentement

Sexualité Qu’est-ce que le consentement

Le consentement sexuel est le fait que vous et votre partenaire sexuel êtes d’accord pour avoir des rapports sexuels ou pour vous engager dans une activité sexuelle quelconque. Le consentement sexuel est une question de communication permanente.

À ce sujet, vous et votre partenaire devez-vous consulter avant toute activité sexuelle afin de vous assurer que vous êtes à l’aise avec ce que vous faites. Le consentement en matière de sexe et de relations est un concept qui doit être enseigné, partagé, soutenu, afin que nous puissions vivre dans une société civile capable de reconnaître l’affirmation et le refus. Dans cet article, comprenez clairement ce qu’est le consentement sexuel.

L'importance du consentement sexuel ?

Parfois, le consentement sexuel est un concept qui nous échappe, qui n’est presque jamais exploré. Cependant, la sexualité doit être vécue de la meilleure façon possible par les partenaires. Et cela n’est possible qu’avec le consentement. Il est donc essentiel dans le domaine du sexe et des relations. Sans lui, nous ne serions guère plus que de simples objets entre les mains de n’importe qui. Le consentement est quelque chose qui nous est très familier. Par exemple, nous donnons notre consentement pour autoriser la prise en compte de nos données sur internet, nous donnons notre consentement pour certaines décisions qui affectent nos vies, etc.

Le consentement est une prise de conscience, et c’est une permission à part entière. C’est nous qui la donnons librement, consciemment, de manière décisive. Et les autres ne peuvent pas l’interpréter négativement ou positivement en fonction d’un quelconque message. N’oubliez pas que nous vivons dans un monde libre et forcer quelqu’un à faire l’amour avec soi est considéré comme un viol.

Comment savoir si une personne donne son consentement pour un rapport sexuel ?

Le consentement signifie que vous et votre partenaire, vous donnez mutuellement un « oui » clair et explicite à l’activité sexuelle. Il est extrêmement important de vérifier cela, car toute activité sexuelle non consensuelle est préjudiciable et contraire à la loi.

Pour ce faire, observez le langage corporel de votre partenaire sexuel. Par exemple, s’il semble tendu ou mal à l’aise, faites une pause et demandez-lui comment il se sent. Il n’y a aucune raison de faire l’amour, ou de faire quoi que ce soit de sexuel, si vous ne le sentez pas.

Si les choses vont trop vite pour vous, vous pouvez dire quelque chose comme « On peut ralentir ? », « On peut faire une pause ? » ou « On peut arrêter ? ».

Votre partenaire doit toujours respecter vos sentiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 − 6 =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.