Le sexe entre femmes

plaisir entre femme

Voilà une chose qui fait fantasmer un bon nombre de messieurs. Même si on en parle de plus en plus, cette pratique reste encore taboue. C’est pourtant ce type de relation sexuelle qui a intrigué l’Ifop au point d’en faire une étude.

Un fantasme purement masculin ?

L’ifop a mené une enquête intitulée « Les fantasmes autour du sexe entre femmes » pour le compte d’un site de vidéo pour adultes. Cette étude avait pour but de mettre en avant les pratiques préférées des femmes entre elles, ou celles qu’elles aimeraient découvrir.
Figurez-vous que le sexe entre femmes ravirait davantage ces messieurs que les femmes elles-mêmes. C’est ce qu’à en autre révélé cette étude.
Toujours d’après cette enquête, on apprend que 16% des Françaises ont déjà ressenti du désir pour une autre femme. Sont concernées par ce type de désir les femmes âgées de moins de 25 ans (25%).

Une pratique qui nourrit les fantasmes féminins

Même en couple après plusieurs années, de nombreuses femmes ne se cachent pas d’avoir une certaine curiosité pour les amours saphiques.
La curiosité, le désir de caresser les formes d’une femme, l’avantage de connaître ce même corps…Sont autant de point qui joue en la faveur d’une expérience lesbienne.

La position qui émoustille les filles

2001 personnes de plus de 18 ans dont 1051 femmes ont été interviewées via un questionnaire en ligne. Ceci relève que 17% des femmes avaient déjà ou aimeraient bien regarder deux femmes faire l’amour, contre 65% des hommes.
Les femmes participant à l’étude ont été interrogées sur ce qui les excite lorsqu’elles imaginent deux femmes faire l’amour. Le résultat est surprenant, car les femmes se montrent moins excitées que les hommes par des pratiques très présentes dans les films mettant en scène deux femmes ensemble. En effet l’anulingus est à 32% le fantasme masculin contre seulement 11% des femmes. De même la pénétration vaginale avec les doigts ferait fantasmer plus de 58% des hommes contre 24% des femmes.
C’est en fait le cunnilingus qui est le plus excitant chez les femmes avec 55%. Cette pratique pourtant rare dans les films érotiques entre homme et femme démontre encore une fois une vision très masculine des tournages érotique.

On retrouve également avec 30% des femmes interrogées le fait de voir une femme caresser ou embrasser les seins d’une femme.

Et le lesbian bed death ?

Il s’agit d’une théorie qui dit que les couples lesbiens ont moins de rapport sexuel que les autres types de couples. C’est la sexologue Pepper Schwartz qui met en avant ce point en expliquant également qu’à long terme les femmes lesbiennes n’auraient plus du tout de rapport sexuel, car le plaisir s’estomperait pour disparaître.
Pourtant, dans les couples hétéros les femmes jouissent en moyenne 65% des fois contre 86% dans un couple lesbien.
Le tout est comme toujours et dans chaque type de couple, d’entretenir le désir et de vous amuser au lit avec votre partenaire. Pourquoi ne pas faire entrer des sex toys dans votre chambre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 − 6 =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.