L’orgasme nocturne chez la femme

orgasme nocturne

Ce phénomène est encore méconnu et pourtant il réveille en sursaut plusieurs femmes parce qu’elles viennent d’avoir un orgasme en dormant.

L’orgasme nocturne

Connu chez l’homme, cet évènement est plutôt rare chez la femme, ou plutôt très peu s’en souvienne au réveil.
Et pour cause, généralement ces messieurs sont réveillés par le fait d’avoir mouillé leur boxer, sauf que chez la femme c’est plus discret.

L’orgasme nocturne, ou la jouissance endormie est un phénomène d’excitation sexuelle qui a lieu durant le sommeil. Chez la femme, le clitoris se gonfle de sang et la lubrification vaginale est plus ou moins intense.

Pourquoi ne s’en souvient-on pas ?

Les femmes ont du mal à se souvenir de cet orgasme, car celui-ci a lieu en plein sommeil. En plein rêve, la femme peut être prise d’étourdissement similaire à ceux d’un orgasme éveillé.

Certaines expliquent qu’elles ressentent l’orgasme sur le moment, mais s’en détachent directement après, car l’état de sommeil est profond.
Des femmes plutôt vaginales peuvent parfaitement ressentir une jouissance nocturne sans qu’il y ai pénétration.

Certaines femmes s’en souviennent parfaitement au moment du réveil. On laisse penser que c’est plus fréquent, lorsque l’orgasme nocturne est lié à un rêve érotique. C’est une façon d’évacuer les tensions sexuelles.

L’oxygénation du clitoris

On laisse imaginer que l’orgasme nocturne ne survient pas forcément durant un rêve érotique, mais cette manifestation pourrait être proche de l’érection nocturne chez l’homme.

Chez ces messieurs, l’érection nocturne permet d’oxygéner les corps caverneux, les réservoirs contenus dans le pénis. Il se gonfle alors de sang et provoque une érection. De la même manière, chez la femme, on peut supposer que c’est l’oxygénation du clitoris qui mène à l’orgasme. Cependant cette hypothèse n’est pas formellement prouvée au jour d’aujourd’hui.

Difficile d’en savoir plus

La jouissance nocturne chez la femme est assez difficile à quantifier, du fait que la plus par des femmes n’ont n’en pas conscience au réveil.

Un vague souvenir, mais était-ce un rêve ? Ai-je vraiment joui ? …

Il faudra être patient pour en savoir plus, car la sexualité féminine est encore bien mystérieuse et n’a pas dévoilé tous ses secrets.

Pensez-vous déjà avoir eu un orgasme nocturne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

douze + douze =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.