Comment vivre sa sexualité après un cancer

sexualité après un cancer

Un diagnostic de cancer peut interrompre beaucoup de choses sur la vie des gens, y compris sur le plan sexuel. Bien que les relations sexuelles ne soient pas dans la première pensée des malades et de leurs partenaires, il est crucial d’y prêter attention. Ceci peut s’avérer nécessaire pour assurer un bon rétablissement de la qualité de vie des personnes atteintes. Dans cet article, nous allons voir comment vivre sa sexualité après un cancer.

Sexualité et cancer : les changements qui opèrent

A la suite de l’annonce, la personne malade peut être dans une phase d’acceptation. Cela entraîne de nombreux changements, comme le refus d’effectuer des rapports. Les changements de comportement peuvent durer jusqu’à ce qu’elle accepte de vivre avec sa maladie, mais aussi qu’elle soit en mesure physique d’avoir une relation sexuelle.
Concernant le désir et l’excitation, les envies reviennent progressivement au fur et à mesure que la personne accepte la maladie et avance dans son traitement. Il est possible de ressentir des désirs sexuels et d’avoir envie de les assouvir. Voyez ça comme une dose d’hormone de plaisir qui viendrait compléter le traitement le temps d’un câlin.
Chez les hommes le traitement peut entrainer des troubles de l’éjaculation ou réduire l’orgasme, voir même rendre l’acte sexuel douloureux.
Pour la femme, la fatigue et la douleur impactent directement son désir et sa capacité à donner du plaisir. Le traitement quant à lui est susceptible d’induire des changements sur son cycle menstruel et des séquelles durables qui conduisent à une atteinte de l’image ou à une gêne fonctionnelle.

Comment vivre sa sexualité malgré un cancer ?

Les rapports sexuels sont toujours possibles tant que l’on a l’énergie, le désir et que l’on se sent à l’aise. Parfois, une intimité sexuelle complète n’est pas possible, mais les caresses, les câlins, et les baisers peuvent vous faire ressentir le plaisir d’être ensemble. Donc, profitez-en au maximum.
Le résultat de certains types de chirurgie, même après un certain temps, peut entraîner des douleurs lors des rapports sexuels. Mais heureusement, vous pouvez choisir parmi plusieurs positions, et certaines vous permettent d’éviter la souffrance.
Par ailleurs, gardez toujours en tête que le contact intime, le plaisir que procure l’activité sexuelle, les sentiments d’amour, la tendresse et l’affection qui en découle peuvent vous aider à faire face aux effets de la maladie. Car l’affection et l’acceptation d’un partenaire constituent un grand secours.
Pour mieux vivre sa sexualité avec le cancer, il est conseillé de se concentrer sur les bonheurs et les plaisirs plutôt que sur les malheurs. Il ne faut jamais laisser les pensées négatives gaspiller certains des temps qui vous restent. En bref, il faut profiter au maximum de sa sexualité dès que vous en ressentez l’envie.
Sachez également qu’il existe des solutions pour limiter les effets secondaires des traitements et leur impact psychologique. Pour en savoir plus, nous vous conseillons d’en parler à votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt + douze =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.